Voir les mesures sanitaires sur le site du Grand Prix de Trois-Rivières

COMMUNIQUÉ 28 mai 2021

LES PRÉPARATIFS DÉBUTENT EN VUE DU 51E GRAND PRIX DE TROIS-RIVIÈRES ! Trois-Rivières, le vendredi 28 mai 2021 - Après une pause d’un an causée par la pandémie mondiale de Covid-19, le Grand Prix de Trois-Rivières (GP3R) est fier d’annoncer le lancement des préparatifs en vue de sa 51e édition qui se tiendra du 6 au 15 août 2021, conditionnellement à la mise en place de conditions sanitaires favorables et à la confirmation des calendriers des séries de course faisant partie de sa programmation.

Retour aux nouvelles

« Le début des préparatifs est comme une bouffée d’air frais pour notre équipe et nos bénévoles mais aussi pour les pilotes, leurs équipiers et les amateurs de sport automobile qui rongent leur frein depuis maintenant plus d’un an et demi, relate Dominic Fugère. Comme c’est la norme maintenant, il a dû faire preuve de créativité et d’ingéniosité mais nous croyons tenir les clés d’un programme de relance aussi excitant que innovant afin de pouvoir tenir notre Grand Prix malgré les contraintes que nous impose la pandémie. »

C’est grâce à la confirmation des appuis financiers provenant du Ministère du Tourisme du Québec, à hauteur de 448 500 $, et de la ville de Trois-Rivières, à hauteur de 914 000$ que cette mise en chantier est rendue possible. « Nous sommes choyés que nos partenaires habituels aient décidé de nous appuyer dans notre plan de relance, malgré la période d’incertitude que nous traversons, a exprimé Joël St-Pierre, président du GP3R. C’est grâce à leur confiance et leur appui que nous pourrons assurer la pérennité de notre Grand Prix, au grand bonheur des amateurs de sport automobile et de grands événements. »

Conditionnellement à l’approbation des calendriers par les séries de course, la fin de semaine ancrée par la série NASCAR Pinty’s et mettant aussi en vedette la Coupe Nissan Sentra, la CTCC, le SuperProduction Challenge et la F1600 Canada animera les rues de la ville les 13, 14 et 15 août prochain. Les pourparlers se poursuivent pour ajouter une autre série au programme en remplacement de la Formule 3 Régionale des Amériques, retenue hors du Canada par la fermeture des frontières. Une annonce en ce sens sera faite dès qu’une entente sera conclue. Louis-Philippe Dumoulin, champion en titre des 50 Tours Julia Wine, avec sa victoire en 2019, vendra cher sa peau non seulement face à son frère Jean-François mais aussi contre le champion NASCAR Pinty’s en titre Andrew Ranger, les double gagnants Alex Tagliani et Kevin Lacroix et le recordman des victoires à Trois-Rivières Marc-Antoine Camirand. Un Grand Prix qui se réinvente à échelle régionale!

En revanche, comme le montage du site débutera avec un mois de retard, il devenait impossible de monter les deux circuits nécessaires à la tenue du GP3R comme à l’habitude. Sans compter que la fermeture de la frontière canadienne rendait impossible l’accueil des équipes de rallycross d’Europe et des pilotes de SuperMoto AMA américains. Le GP3R a donc choisi de se délocaliser sur deux circuits de la région pour son premier week-end d’activités. Les fervents de SuperMoto et de SuperQuad auront leur dose d’adrénaline en se déplaçant du côté de Sainte-Geneviève de-Batiscan le 7 août prochain alors que les meilleurs pilotes québécois de ces disciplines en découdront autour du Circuit Luc-Mathon, un tracé mi asphalte mi-terre battue, dessiné et bâti par l’ex-champion canadien de moto Marc St-Arnaud, le même qui façonne le circuit de rallycross du GP3R depuis 2014. Le lendemain 8 août, c’est sur la rive-sud, au Circuit SC Performance de St-Célestin, que se dirigera le GP3R pour accueillir une manche de la Coupe de Montréal de Karting, une série qui a déjà accueilli, au fil des années et de ses identités, les pilotes de F1 Lance Stroll et Nicholas Latifi, le champion de DTM Bruno Spengler, les champions du monde de karting Luc Sauriol, Pier-Luc Ouellet et Ben Cooper, le pilote de série NASCAR Xfinity Alex Labbé et, évidemment les stars de la NASCAR Pinty’s Tagliani, Ranger, Lacroix et Camirand. Une course jumelant des pilotes de la relève en karting avec de vedettes de la série NASCAR Pinty’s est d’ailleurs en préparation avec, à la clé, un volant au GP3R en Coupe Nissan Sentra pour le kartiste gagnant.

Bien entendu, les conditions actuelles imposées par la Covid-19, forcent le GP3R à faire preuve d’ingéniosité sur son site principal également. Ainsi, la planification est en cours pour aménager quatre sites indépendants et distincts, pouvant accueillir sécuritairement jusqu’à 2500 spectateurs chacun, autour du circuit du Parc de l’exposition. Certains aménagements seront cependant mis en place pour s’assurer de limiter au minimum les risques de transmissions de la Covid-19. Ainsi, pour la première fois en cinquante éditions, le GP3R se déroulera à paddocks fermés, à moins que les règles sanitaires ne permettent son ouverture rendu au 13 août. Si la tradition des paddocks ouverts devra vraisemblablement faire relâche en 2021, le traditionnel feu d’artifice du GP3R illuminera encore une fois le ciel trifluvien, le jeudi 12 août, en collaboration avec la Corporation des événements de Trois-Rivières et la Ville de Trois-Rivières. Cette tradition visant à remercier les citoyens d’accueillir notre événement devra cependant elle aussi se réinventer. Ainsi, afin d’éviter un rassemblement de masse de plusieurs dizaines de milliers de personnes propice à la contagion du coronavirus, le spectacle pyromusical de la firme Royal sera délocalisé et tiré simultanément de cinq sites dispersés partout dans la ville qui permettront à une majorité de trifluviens d’en profiter dans le confort et la sécurité de leur foyer.

Les billets pour la 50e édition du GP3R seront mis en vente dès que le plan de relance et d’accueil des spectateurs sera approuvé par les autorités.